Nous avons lu pour vous...

Vous avez aimé cet article, dites-le :

Imprimer  

Derrick Storm

Richard Castle


Derrick Storm est l'un des personnages de Richard Castle, lui-même écrivain fictif de la série du même nom, qu'on retrouve dans 4 tomes.

 

En quelques mots

Lorsque Derrick Storm a quitté la CIA, il n'a pas simplement pris sa retraite, il a dû carrément simuler sa mort. Mais aujourd'hui, Derrick Storm est de retour à l'Agence, car son ancien patron lui demande une faveur. L'ancien agent secret doit enquêter sur l'enlèvement du fils d'un sénateur de Washington. Rapidement, la politique internationale s'en mêle... Storm doit aussi démêler les fils d'une intrigue complexe autour de l'assassinat d'un homme politique. L'enquête le conduit en Ouzbékistan sur les traces d'un trésor inestimable dissimulé par l'ex-KGB. Heureusement, Derrick Storm est toujours secondé par une belle et flamboyante agent du FBI, auprès de laquelle il n'hésite pas à jouer de son charme légendaire...

 

Public

Ces livres peuvent être lus par des adolescents à partir de 14 ans.

 

Notre avis

Les quatre tomes sont un mélange de policier, d'espionnage et d'aventure. Derrick Storm est une sorte d'ersatz de James Bond, dragueur, aimant les gadgets et exposé à des situations périlleuses où le commun des mortels perdrait la vie face à chacune d'entre elles.

Les trois premiers tomes forment une seule et même histoire. Ils auraient pu facilement ne former qu'un seul tome tant chacun est court. Mais l'objectif de l'éditeur était vraisemblablement de faire le maximum de fric.

Concernant l'histoire, elle est sans surprise. On découvre très facilement qui sont les coupables, les traîtres. En plus, elle n'est pas particulièrement bien écrite. En clair : les trois premiers tomes sont plus que décevants. Un conseil, zappez-les.

Le quatrième tome est par contre beaucoup plus intéressant (et peut se lire sans avoir lu les trois premiers). L'intrigue est complexe, se déroule sur plusieurs continents, est pleine d'aventures palpitantes. Seul bémol : le style assez banal.

En conclusion : Lisez le tome 4 et laissez tomber les tomes 1 à 3.

 

Tomes

Critique d'Olivier Drieux, publiée le samedi 15 avril 2017
Copyright 2010-2017 DOX Conception - Tous droits réservés - Qui sommes-nous ? | Mentions légales | CGU | CGV | Contactez-nous | Plan du site